BEC Musical Edition.Charlier Claude,Publisher,ISSN 2031- 6461. All rights reserved.

                 Charlier Claude,1 A, Rue de l'Enseignement,7160 Godarville, Belgium

Articles

 

 

                   

                     

 

                                                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             Nécessité historique d’une conception                      polythématique des fugues de J.-S. Bach.

   

 

                                                        Chapitre I

 

 

 

 

Point n’est encore besoin de présenter l’ouvrage de Manfred F. Bukofzer sur la musique baroque. Bien qu’il fût traduit trop tardivement dans notre langue, il demeure un de ces livres qu’il faut avoir lus pour comprendre l’esthétique musicale des XVIIe et XVIIIe siècles.

 

Les quelques lignes qui suivent reflètent encore aujourd’hui l’idée générale que l’on se fait de l’idéologie et de la conception de la fugue chez J.-S. Bach.

 

Le Clavier bien Tempéré est ainsi un inventaire de tous les modèles de fugues existant avec une insistance particulière sur la fugue monothématique. Et si Bach n’invente aucun type nouveau de fugue, il en fait ce qu’elle est pour nous actuellement : une forme contrapuntique concise, dans laquelle un sujet unique et bien caractérisé confère, en se développant, une unité à l’ensemble de la pièce».

 

Bach serait ainsi « le maître du passé » et conduirait les différents courants contrapuntiques à ce point d’aboutissement, pinacle de son art : la fugue à un seul sujet !

 

Marcel Bitsch et Jean Bonfils, dans un opuscule moins ambitieux, traitant de l’histoire de la fugue, expliquent bien etreprennent cette « incohérence contrapuntique » qui précèderait l’avènement de Bach et la tâche qu’il va accomplir pour la postérité.

 

Le chapitre intitulé « La diversité dans l’unité : œuvres monothématiques » se conclut pareillement : « Au terme de cette quête généalogique des ascendants de la fugue, on peut résumer d’un seul mot, semble-t- il, le long cheminement des formes contrapuntiques en style d’imitations pendant cinq siècles de polyphonie. Ce mot unique, c’est celui de

ricercare : recherche d’une écriture plus affinée, recherche de structures et de formes toujours plus cohérentes, recherche enfin et surtout de l’unité compositionnelle. Mais en cette fin du XVIIe siècle, les temps sont accomplis; l’ère des précurseurs s’achève : J.-S. Bach naît à Eisenach en Thuringe, le 21 mars 1685 ».

 

Dès lors, il n’est pas étonnant, dans ce contexte, que Bach soit considéré comme le père de la fugue, car il l’aurait, une fois pour toutes, définie comme une forme procédant d’un unique sujet.

Tous les Eléments à connaître avant d'aborder les fugues de J.S. Bach.

26 pp, 2,2 Mo: 5 € Euros

26 pp, 2,2 Mo: 5 € Euros

All the Elements to known before tackling the fugues of J.S. Bach.

Very well. However, I would like to make a few comments. No one disputes Bach's "genius". However, I do not know of any creator who has not invented anything and whose eyes are exclusively on the past.

All creators, of course, first work on synthesizing what precedes them, but then they very quickly go beyond this reality to propose their vision of the world.

 

This observation is valid in all the domains of art, and it is in this respect that these characters, universally considered, are creators. Exception made, however, of the music of J. S. Bach. There is a double break in this presentation. One with the overall discourse on the history of music, and the other with Dietrich Buxtehude's crucial teaching.

 

We are rightly told that the ricercar is the ancestor of the fugue, and that it is first conceived on a subject and then evolves towards several themes.

 

Similarly, we are taught that the sonata is first realized through a single theme and then evolves towards bithematism. Bach, despite the thirst for knowledge that we recognize him, would have limited himself, in the sole context of the fugue, to a subject, against the current of the evolution of all other musical forms and against a heavy trend in its evolution.

That would already be very innovative!